Ce qu’il faut pour

À la vie qui s’immisce dans un rien.
Aux géants de vent que nous sommes.
Au temps qui passe trop vite son tour.
À l’existence qui souffle, qui traverse, qui triste,
qui exulte, qui coûte que coûte.

Un terrain de jeu à échelle humaine se déploie pour celui qui n’a que quelques doigts de haut mais pour qui la vie se dépeint à l’image de celle de l’homme, dans toute sa splendeur et sa cruauté. Un champ de bataille à l’image de celui qui finalement l’héberge.
L’anime.
Et vit.
Aussi.

Qui a donc, tout compte fait, le contrôle sur la situation?

Strict Minimum est une création alliant théâtre et marionnette. Un spectacle solo sans parole, établissant un dialogue entre la marionnette, le corps devenant lui-même décors et le manipulateur. Une double histoire simultanée se tisse, racontant les points charnières de l’existence d’un être sympathique, mi-animal mi-humain, ainsi que celle du manipulateur, qui se révèle au gré des situations. Les étapes cruciales, les passages importants de notre cheminement et les épreuves à surmonter du protagoniste prennent d’assaut le corps du marionnettiste. L’imaginaire, l’ingéniosité et la sensibilité se rencontrant en un point d’équilibre liant théâtre, manipulation et corps, dans une touchante ode à la vie.

Un spectacle intimiste à grand déploiement, une création tout terrain.

stricte

« Vicky Côté est une interprète de talent et sa performance dans Strict Minimum va directement en ce sens. Tout en arrivant à donner une personnalité distincte à ses deux mains, Côté occupe le double emploi de manipulatrice et de comédienne tout en conservant un équilibre constant entre ces deux fonctions »

– Joël Martel, Le Quotidien, septembre 2012

 

« Un spectacle qui mélange avec succès de multiples formes de langages scéniques. (…) Très peu de marionnettistes peuvent interpréter un tel spectacle, si près du théâtre gestuel, en gardant un tel naturel. (…) Elle nous tient en haleine, nous surprend, joue avec les rythmes, jusqu’à se retrouver elle-même dans d’absurdes et hilarantes positions alors qu’un petit être tente d’avoir le contrôle sur son propre corps.  Et alors que la situation semble tirer à sa fin, elle nous entraîne dans un petit monde, aux drames à grandeur humaine. »

– Cesc Martinez, Puppetring, Puppet, shadow and marionnette magazine, 2012

 

“Il y a là une relation ontologique autrement plus fondamentale au plan visuel et intellectuel que le rapport superficiel et pour tout dire touristique qu’on nous vend actuellement pour de l’interactivité via la participation, souvent insignifiante, du public”

“Chacune de ses oeuvres est une déclaration de pertinence qui nous entraîne toujours fort loin de la complaisance du divertissement: pertinence du corps et du geste dans la force sans compromission ni précaution à l’endroit du public d’une présence au monde qui peut aussi bien revêtir la forme d’une effraction. Mais c’est la violence tranquille de la vie quand elle se présente dans toute sa nouveauté de chaque instant.”

– Jean-Pierre Vidal, Revue d’art Zone Occupée, 2013

Création/interprétation/manipulation/conceptions diverses
Vicky Côté
Mise en scène
Vicky Côté & Mélanie Charest
Conseillère aux mouvements
Valérie Villeneuve

 

Télécharger la fiche technique

Honneurs

« Creative award », Nanchong international puppetry festival, Chine (2014)

 

En rafale, quelques festivals et salles visités

La Puntual, Barcelone (2019)
Off de rue de Charleville-Mézières (2019)
Théâtre du Bic (2017)
Teachers Club, Dublin (2016)
Lamouroux, France (2016)
Casa-Taller Pepe Otal, Barcelona (2016)
Maison Théâtre, Montréal (2015)
Le Cercle, Québec (2015)
Centre d’exposition, Rouyn-Noranda (2015)
Théâtre du RIFT, Ville-Marie (2015)
Dong Deng, Laos (2015)
Titein, Myanmar (2014)
Nanchong international puppetry festival, Chine (2014)
Teatro Libélula Dorada, Bogota, Colombie (2013)
Mapa Teatro-Centro de artistas, Bogota, Colombie (2013)
Teatro de Garaje, Bogota, Colombie (2013)
Festival MiMa, France (2013)
Festival Atalukan, Mashteuiatsh (2013)
Tournée saguenéenne (La Baie, Dolbeau, Ste-Rose-du-Nord, Anse-St-Jean, St-Félicien)
Festival Les Trois jours de Casteliers, Montréal (2013)
La Flashe Fête, Alma (2013)
Théâtre MicMac, Roberval (2013)
La Cenne, Montréal (2012)
Festival international des arts de la marionnette, Saguenay (2012)
Salle Murdock, Chicoutimi (2012)



Crédit photo
Patrick Simard